Programme du Colloque (9h-18h)

  • Deux conférences grand public le matin
  • Deux ateliers au choix parmi 4 propositions
  • Les ateliers de l'après-midi sont accessibles uniquement sur réservation
  • Attention, nombre limité de places

9h>9h30 : Accueil et café de bienvenue

Matinée

Mgr Jean-Marc AVELINE : Evêque auxiliaire - Marseille

9h30 >>> « Le Volontaire et l'involontaire, réflexion théologique »

 

 

 

Jean-François NOEL, prêtre et psychanalyste

10h30 >>> « Grandeur et servitude des sexualités »

 

 

 

Après-Midi

2 parcours au choix et sur inscription

Mr Bertrand KACZMAREK 

Je crois à la communion des pêcheurs...

« Ne jugez pas » dit Jésus. S'agit-il d'une injonction à être « gentil », ou bien du constat que le péché serait de l'ordre de la maladie plus que de la transgression ? Mais parler de pathologie ou de délit, c'est déjà considérer que le péché est l'affaire du pécheur. Or cette individualisation n'est-elle pas un leurre ? Le jugement ne serait-il pas plutôt impossible parce que le péché est une affaire commune ? Cependant, reconnaître la part de l'autre dans le péché de chacun semble nous mener à une déculpabilisation bien trop commode. Ce travail de la tension entre responsabilité individuelle et culpabilité s'effectuera dans le cadre d'une discussion collective autour d'un cas pratique.

Père Thomas POUSSIER

Le confessionnal est-il un cabinet médical ? 

La confession serait-elle devenue la version "pour croyants" de l'entretien médical ? L'équivalence semble rapide aujourd'hui entre ces deux pratiques, autour de l'axiome porté par le "demandeur d'écoute" : « Je vais parler, je serai soigné, je serai soulagé ». Les similitudes entre ces pratiques sont nombreuses, que ce soit pour aborder le soin de l'imbroglio intérieur, pour comparer le prêtre au "médecin des âmes" ou pour évoquer le secret qui conditionne et sous-tend la relation entre le "praticien" et le "demandeur".

En travaillant la question du secret médical et du secret de la confession, nous pourrons analyser ce qui rapproche et ce qui éloigne l'écoute sacramentelle de l'écoute médicale. 

Mme Véronique BALU

" Aide-toi, le ciel t'aidera !" Travail sur soi et vie spirituelle
 

Pourquoi est-il souvent si difficile pour un chrétien d’envisager de faire un travail sur soi ? Pourquoi l’éventualité de consulter un thérapeute, voire de faire une psychanalyse est-elle si compliquée ? Culpabilité vis-à-vis de soi-même, et/ou de Dieu,  crainte de ce  qui pourrait surgir de ce travail, peur de perdre la foi ? Nous réfléchirons ensemble à ces résistances.

Puis à travers la figure d’Etty Hillesum dont nous évoquerons l’étonnant cheminement vers elle-même et vers Dieu,  nous discuterons de la façon dont le travail  de la connaissance de soi, en ouvrant à plus grand que soi, peut  permettre d’honorer la dimension humaine et la dimension divine de tout homme. 

Mr Patrice Leclerc

Je sens ce que je fais

"Avoir conscience d'un acte, ce n'est pas le penser, mais le sentir"  Roger VITTOZ.

 

Cet atelier permettra à chacun des participants d'apprendre à sentir juste, ici et maintenant, de manière à penser et agir juste, là et dans le quotidien.

 

L'acte conscient nous engage (il y a un choix, une décision) à être sujet de nos actes exige un renoncement au laisser aller de la pensée.Grâce aux actes conscients, vous passerez d'état passif à un état actif.

Mr Stéphane GARBIT

Un Esprit sain(t) dans un corps sain(t)

Calmer, apaiser, favoriser la paix intérieure… Comment entendre Dieu dans le murmure d’une brise si tout est agitation et chaos intérieur ? 

 

Comment vouloir aimer et aider son prochain tout en ne prenant pas soin de soi … Le chrétien est-il condamner à se « défaire » de sa corporéité pour mieux vivre sa foi ? 

16h15 > 17h15 : Questions aux intervenants suivi de la conclusion du Colloque

17h15 > 17h30 : Attentes des participants

ADEODAT / ACP

20 rue d'Italie

13100 Aix-en-Provence

 

Mail : info@adeodat.net

 

Formulaire d'inscription :

cliquez ici